Le parc d’affaires de Moncton-Est devrait abriter jusqu’à une centaine d’entreprises

Le parc d’affaires de Moncton-Est devrait abriter jusqu’à une centaine d’entreprises

Des travaux de construction sont en cours dans le quatrième parc industriel de Moncton. Le nouveau parc d’affaires de 124 acres dans l’Est de Moncton, qui est construit sous les auspices de Développement industriel de Moncton (DIM), est axé sur les petites entreprises et davantage sur le commerce de gros et de détail. 

Le directeur général de DIM, Pierre Dupuis, indique qu’une quarantaine de lots d’une superficie moyenne d’environ deux acres et demi chacun sont disponibles dans le parc. Situé directement de l’autre côté de la transcanadienne, au sud par rapport au parc industriel Caledonia Estates, le nouveau parc d’affaires est facilement accessible depuis la promenade Elmwood en empruntant la rue Price. Un deuxième accès public à partir de la transcanadienne est en voie d’achèvement, et ces travaux seront terminés d’ici la fin de 2020. 

Pierre Dupuis prévoit que de 50 à 100 entreprises s’établiront dans le parc, qui en est au stade de la planification depuis la fin de 2014 ou le début de 2015. C’était l’un des sept endroits identifiés par un consultant en 2007 comme un site possible pour un éventuel parc. 

La première partie de la construction a fait l’objet d’un appel d’offres en 2018 et, bien que la première moitié du parc devrait être terminée d’ici la fin 2019, Pierre Dupuis espère que tout sera terminé à la fin de l’été 2020. 

Le coût est un facteur important pour les propriétaires d’entreprises qui choisissent de s’installer dans les parcs, mais cela leur permet également d’acquérir des terrains et de construire selon leurs besoins spécifiques.

« C’est moins coûteux, mais c’est aussi l’occasion pour un commerçant de devenir propriétaire de son espace, ce qui lui permet d’investir de l’avoir-propre dans son entreprise. Cela donne aussi la possibilité d’accéder à la propriété plutôt que de demeurer locataire et d’exploiter une entreprise à partir d’un autre parc ou d’une autre région », explique-t-il. 

Parmi les autres avantages, notons la facilité d’accès et la visibilité à partir de l’autoroute, surtout pour les entreprises qui exercent leurs activités dans un marché plus régional. 

Environ 20 % des lots ont déjà été pré-vendus et la construction est en cours à deux ou trois endroits, ce qui, selon M. Dupuis, est assez impressionnant. Cela indique que les gens croient en la vision et au concept de MID, même si le site n’est pas encore en pleine exploitation. 

M. Dupuis considère l’activité dans les divers parcs industriels commeun indicateur de la vigueur économique de la région du Grand Moncton et une preuve de la confiance du milieu des affaires dans l’économie régionale. 

« Les propriétaires d’entreprises sont prêts à investir dans nos parcs, car ils en voient clairement les avantages. » 

Il estime que le parc représentera environ 32 millions de dollars en recettes fiscales pour la Ville de Moncton au cours des 25 premières années suivant sa construction complète, ce qui permettra à la municipalité de financer d’autres services municipaux essentiels.

DIM célèbre son 60e anniversaire en 2019. Constitué en société en 1959, l’organisme sans but lucratif a été créé pour répondre à un besoin du milieu des affaires d’aménager et d’entretenir des terrains industriels.

2019 a été une année record pour DIM, qui a été inauguré au début des années 1960 avec la création du parc industriel de Moncton, du parc industriel Caledonia Estates dans les années 1970 et de DIM-Ouest au début de 2010. 

« Si mes estimations s’avèrent exactes, j’estime que 2019 sera probablement la meilleure année pour ce qui est du total de la superficie vendue (en acres), de la valeur totale des ventes et du montant de l’investissement dans nos parcs. Nous pourrions atteindre 80 millions de dollars en valeur de nouveaux permis de construction dans nos parcs en 2019 », indique M. Dupuis.

Pour ce qui est de l’avenir, il note que DIM est déjà en train d’acquérir environ 200 acres de terrain dans un autre secteur stratégique de la ville qui pourrait commencer à se développer dès la fin de 2020, selon la rapidité avec laquelle le parc industriel Caledonia et le DIM-Ouest seront comblés. 

DIM reçoit une petite subvention de fonctionnement de la Ville de Moncton qui sert à couvrir ses dépenses de fonctionnement. DIM est constitué d’une petite équipe composée de Pierre Dupuis et de Marc-André Boucher, agent de développement commercial. L’organisation est fière de fournir d’excellents résultats de manière efficace.